Saviez-vous que c’est un ancien délinquant, Eugène-François Vidocq (1775-1857), évadé de prison à deux reprises, qui est devenu le premier détective privé français? Son expérience criminelle semble lui avoir servi, car ses exploits policiers ont, par la suite, inspiré des écrivains célèbres de son époque, dont Victor Hugo et Honoré de Balzac.


Mise en situation

Depuis des siècles, le personnage du détective fascine l’imagination. Que ce soit le très cérébral Sherlock Holmes ou, à l’opposé, l’inspecteur Clouseau, connu pour sa maladresse légendaire, tant le cinéma que le journal, le roman ou la bande dessinée se sont approprié ces êtres parfois plus grands que nature. Les élèves sont invités à sortir leur loupe et à s’aventurer dans une zone mystérieuse en tentant de dénouer un large réseau d’intrigues policières.

Déroulement

Primaire

  1. Les élèves sont appelés à faire une toile d’idées concernant les policiers ou les détectives qu’ils connaissent déjà. Ils sont aussi invités à consulter des œuvres littéraires d’expression française pour élargir leur banque de connaissances sur le personnage du détective ou du policier. Regroupés en dyades, les élèves font ressortir, à partir d’une grille prédéterminée, les caractéristiques principales d’un policier ou d’un détective de leur choix.
  2. Les élèves explorent un réseau de livres sur des enquêtes policières se déroulant dans d’autres pays. En sous-groupes, ils choisissent une histoire et s’entraident pour combler les possibles bris de compréhension. Ils illustrent le chemin que parcourt le protagoniste pour résoudre l’enquête. En groupe-classe, ils relèvent les ressemblances et les différences des stratégies d’enquête issues de chacune des œuvres.
  3. Les élèves choisissent une intrigue policière qui se passe dans un autre pays et en rédigent une courte variante. Ainsi, ils changent des éléments de l’histoire (ex. : l’époque, les lieux, les expressions langagières ou les caractéristiques du personnage principal) pour qu’elle se déroule au Québec. Les élèves peuvent présenter leur version de l’histoire à une autre classe ou à une autre école.

Secondaire

  1. Les élèves s’intéressent au métier de policier d’ici et d’ailleurs ainsi qu’aux manifestations caricaturales qui lui sont associées. Pour ce faire, ils lisent des bandes dessinées et visionnent des vidéoclips, par exemple celui de la chanson Bonjour la police du groupe RBO. Puis, ils en dégagent, en sous-groupes, les principaux éléments caricaturaux et les expressions langagières québécoises utilisées.
  2. Les élèves visionnent des extraits de films policiers québécois. Au moyen d’une grille préétablie, ils comparent les personnages, les éléments d’intrigues ainsi que les aspects culturels propres au Québec et présents dans ces films.
  3. À partir d’un élément déclencheur proposé par une autre classe, les élèves imaginent et rédigent un scénario comportant une intrigue menée par deux policiers québécois, dont l’un est présenté de manière caricaturale. Ensuite, les élèves des deux classes mettent en scène leurs intrigues, les partagent sur une plateforme Web et échangent sur leur démarche de création et leurs productions.

Questions pouvant être posées aux élèves durant l’activité

  • Qui sont les détectives ou les policiers célèbres grâce aux médias?
  • Quelle perception avez-vous du métier de policier et de détective? Pourquoi?
  • Quelles stratégies d’écriture avez-vous utilisées pour rédiger votre intrigue?
  • Comment le rôle du policier se distingue-t-il d’un pays à l’autre?

Éléments ciblés du Programme de formation de l’école québécoise

Primaire

  • Organiser et traiter l’information : graphiques organisationnels, carte sémantique, réseaux sémantiques et cadre de texte
  • Recourir à des stratégies de dépannage : retour en arrière, relecture, décodage graphophonétique et poursuite de la lecture même si le sens d’un mot échappe à l’élève

Secondaire

  • Reconnaître le registre de langue employé dans des médias ou des œuvres artistiques et s’assurer d’utiliser le bon registre dans différentes situations quotidiennes (ex. : registre familier ou standard)
  • Commenter un film, comparer des personnages, des événements ou des lieux et comparer sa réalité avec celle des autres.

Suggestions d’activités avec des partenaires culturels

Repères culturels

  • Métier de policier ou de détective d’ici et d’ailleurs
  • Œuvres littéraires et cinématographiques de genre policier et d’expression française

Ressources